Christophe Nowicki

January 11, 2009

Architecture de gestion de contacts

Je vais essayer de décrire l’architecture que j’ai mis en place chez moi et que j’utilise tous les jours pour ma gestion des contacts personnels et professionnels.

Problèmatique

Ma problèmatique est extrêment simple et beaucoup de gens doivent avoir la même :
J’ai beaucoup de contacts dans mon carnets d’adresses, je me déplace et j’utilise plusieurs outils.

Je suis tête en l’air et j’ai tendance à oublier les coordonnées d’une personne ;-)

Ma solution

Elle repose sur les composants suivants :

  • L’annuaire LDAP : OpenLDAP
  • La suite de logiciel de communication pour KDE : Kontact
  • Le logiciel de synchronisation : OpenSync et le protocole SyncML
  • Le webmail : Horde

Stockage des contacts

Je sais qu’utiliser un annuaire LDAP pour la gestion des contacts donne l’impression d’utiliser un Bazouka pour tuer une mouche.
Mais la technologie LDAP permet de stocker les informations sans être dépendant d’une solution ou d’un système de stockage spécifique.

En effet, de nombreux logiciels sont compatibles avec le protocole LDAP et permettent donc d’accèder à vos contacts.

J’ai donc installé OpenLDAP sur mon réseau.

Les schèmas LDAP inetorgperson et core et une ou=contacts sur laquel vous avez tous les droits sont nécessaires.

Gestion des contacts

Pour la gestion des contacts, j’utilise le carnet d’adresse de Kontact.
En effet, celui-ci permet de saisir les informations directement dans l’Annuaire grâce au système de resource de KDE.
Kontact propose une gestion offline des contacts, permettant de consulter ses contacts sans accès réseau, mais pas de les modifier.

Le schèma LDAP inetorgperson et core ne prend pas en charge tous les attributs de Kontact.
Mais l’essentiel des informations sont disponibles.

L’avantage de stocker les données dans une resource KDE est que l’ensemble des logiciels KDE peuvent utiliser ces données :

  • Kmail peut completer les adresses e-mails issues de l’annuaire ;
  • Twinkle permet d’appeler les numèros de téléphone ;
  • KMobileTools permet d’envoyer des SMS ;

Synchonisation des contacts avec le téléphone portable

Pour la synchronisation des contacts avec mon téléphone portable, un Nokia N95, j’utilise le logiciel MultiSync.
Celui-ci permet de synchroniser les contacts issus du carnet d’adresse KDE vers le téléphone à l’aide du protocole SyncML et à l’aide d’un dongle Bluetooth.

La configuration est la mise en place de ce système est décrite dans ce Thread du forum Ubuntu :
HOWTO: Sync Evolution with Nokia N95 via Bluetooth on Ubuntu Gutsy.
Le plus simple est de configurer le conduit à l’aide de l’interface graphique de kitchensync.

Webmail

Pour mon Webmail, j’ai installé le gestionnaire de contacts sur projet Horde : Trean.
Celui-ci dispose d’un support LDAP assez complet : LDAP Based Address Book

Intégration avec le système de téléphonie

L’intégration avec ma PABX IP se fait à l’aide du module Asterisk
LDAPget, qui permet de recherche le numèro de téléphone de l’appellant dans l’Annuaire.

J’ai aussi essayé d’alimenter le contenu du carnet d’adresse de mon téléphone DECT à l’aide du contenu de l’annuaire LDAP.
Mon téléphone, le Siemens Gigaset SL560, qui dispose du support Bluetooth.
Mais malheureusement, le protocole utilisé entre le téléphone et le PC n’est pas standard.
Il faut donc passer par un logiciel propriétaire sous Windows, pour synchroniser ses contacts ;-(

Problèmatiques et idées d’évolutions

Mon système est fonctionnel, même si c’est parfois artisanal et que certaines problèmatiques sont encore posées :

  • certains logiciels sont encore en phase de développement et donc pas toujours très stables ;
  • entre l’annuaire LDAP et les diffèrents composants, il y a toujours une perte d’informations, toutes les informations ne sont pas toujours disponibles ;
  • Les composants de l’architecture ne disposent pas tous de fonctions de filtrages nécessaire.

Le principal problème avec la gestion des contacts est leur mise à jours.
En effet, il faut mettre soit même les informations à jours ;-)

C’est pour cette raison que je pense qu’une évolution intéressante de mon architecture,
serait la mise à jours des informations par les contacts eux mêmes.

Via une simple page web ou bien par la récupèration des informations sur les nombreux réseaux sociaux.

Filed under: Debian,Work — Tags: — cscm @ 20:42

Chiara, Ubuntu GNU/Linux avec des pieds

Je viens de découvrir le robot Chiara (prononcé kee-AR-ah), dans le numèro 13 du magazine Robot.
D’après son auteur, David Touretzky c’est :

Basically, it'a latop with legs

En effet, l’architecture de ce robot est très proche de l’architecture d’un PC :

  • Ubuntu GNU/Linux ;
  • Architecture x86 CPU 1Ghz ;
  • 1G de RAM ;
  • Disque dur de 80Go ;
  • Webcam ;
  • Ports USB ;
  • Ethernet et Wifi (b/g) ;
  • 6 Pates et 1 Bras.

L’architecture matériel repose sur :

Le robot est animé par les outils du projet libre Tekkotsu.

Comme la plupart des projets de robotique reposent sur des architectures et des logiciels propriétaires spécifiques.
J’aime donc beaucoup l’idée d’avoir à ma disposition une architecture connue et basé sur des logiciels libres.

Je dit donc bravo ;-)

Et j’attends avec impatience la sortie de ce monstre.

Normalement prévu pour Décembre 2008, mais bon celui-ci à un peu de retard, en attendant je vous invite à lire/regarder
les diffèrentes ressources du projet :

Filed under: Debian,Robotics — Tags:, — cscm @ 20:32

Powered by WordPress